+33 (0)6 12 06 79 24
Culture Urbaine

L’appartenance à un lieu
«Je sais qui je suis parce que je sais d’où je viens ! Et j’appartiens à ce lieu et ce lieu m’appartient». Si nous considérons les quartiers comme un territoire, nous devons envisager qu’ils sont délimités par une frontière, celle-ci étant invisible.

Exister dans son quartier
Quand on est vraiment chez soi, dans son lieu, dans sa peau, le lieu devient miroir. On se voit comme en reflet dans le lieu et on s’identifie avec ce lieu. Chacun décide des limites qu’il donne aux lieux qui lui appartiennent ou auquel il appartient.

Penser la Ville
“Le quartier est avant tout un endroit familier où l’individu a des repères facilement identifiés et qui sert de miroir à sa propre identité. L’environnement physique est alors «le support des liens affectifs qui se nouent entre habitants» et entre l’habitant et un de ses espaces quotidiens. Il faut qu’il devienne un espace de rencontre avec ses voisins” (Noschis, 1984). 
“L’appartenance à un quartier est un moyen d’intégration à la communauté, de participation à une vie de relations ” (Frémont, 1982).

Précarité et Système D
La perception de précarité est fortement dépendante de l’existence de chômage et de la fluidité du marché de l’emploi. La précarité a un impact global sur le corps social, qui peut se traduire par : la dégradation des conditions de travail, les difficultés à développer une vie sociale, la révolte contre l’organisation sociale, la dégradation de la santé physique ou mentale, la défiance envers le système...
Une étude française de 2003 montre l’existence des facteurs suivants dans une situation de précarité :

Apprendre à vivre ensemble : Code et Culture
La ville est un espace de vie mais aussi de partage. Chaque individu y a sa place. Les quartiers sont des lieux de rencontres et de confrontations des différences. Le rôle de BATIVIE est de veiller à la considération de tous les membres d’un quartier, d’y imposer les règles de respect, base de toutes nos actions pour réinsérer les personnes en difficulté.
VIE, Vers l’Insertion et l’Emploi et BATIVIE travaillent en étroit partenariat avec le tissu associatif et tous les acteurs du quartier dans la mise en place des politiques publiques (ANRU).